Aux sources de l’écriture de Thierry la Fronde

jeudi 7 mai 2015
par  Froissart
popularité : 85%

Rentrant en France, dans mes bagages, j’avais donc Thierry la Fronde. J’en ai parlé à Jacques Harden qui m’a dit « C’est trop lourd pour un seul auteur, on va signer ensemble ». En fait, il n’a jamais écrit une ligne. Il m’a imposé Robert Bazil, un de ses copains, qui était d’ailleurs remarquable, que j’ai beaucoup aimé dans le rôle de Boucicault.
Jean-Claude Deret

JPEG - 22.1 ko
Jacques Harden, Robert Guez et Jean-Claude Deret dressent pour l’animateur Pierre Louis le portrait de leur Thierry idéal pour « Au-delà de l’écran ». L’émission est diffusée le 10 février 1963.
Au-delà de l’écran - 10 février 1963 - capture d’écran

On a pu voir Jacques Harden à la télévision dans de nombreuses séries. Il s’est illustré au cinéma, au théâtre, a chanté également. Il est décédé en 1992 mais il reste, pour ce qui concerne son implication d’acteur dans Thierry la Fronde, le bras droit du Prince noir, le capitaine Chandos… De fait, au moment où Télé France films est à la recherche de son premier rôle, la petite annonce relayée par l’émission « Au-delà de l’écran » du 10 février 1963 nous montre Jacques Harden associé à Robert Guez, le réalisateur et à Jean-Claude Deret.

Donnons la parole à Robert Bazil, un de ses amis fidèles.

Lorsque Jean-Claude prétend que Jacques Harden n’a rien écrit, je défends la mémoire de Jacques et on s’accroche de temps en temps. Incontestablement, Jacques a participé à la mise en forme du projet, à l’époque, au démarrage. Jean-Claude Deret a vécu un temps au Canada, il était moins au courant de l’actualité du métier en France. Je ne peux pas répondre sur ce qu’a été son apport sur le plan de l’écriture, je pense qu’on peut lui attribuer la création de certains personnages.
Un jour Deret a dit à Harden qu’il lui faisait un chèque de dédommagement pour qu’il ne figure plus en tant que co-auteur, ce qu’a accepté Jacques Harden.
Robert Bazil, acteur, joue le rôle de Boucicault, un des compagnons

En dépit de cette mise au point, les crédits d’auteur continuent de mentionner Jacques Harden aux côtés de Jean-Claude Deret. Un auteur est aussi quelqu’un qui doit pouvoir vivre de son art. Comment évoquer un projet de série télévisée en éludant la question financière ? Cet aspect a son importance dans la réalisation de Thierry la Fronde.

JPEG - 21.6 ko
Joute récréative entre Jean-Claude Deret et Jacques Harden dans les bureaux de Télé France films. Robert Guez, le réalisateur, compte les touches...
Photo E Scoop
FT1009670.JPG
THIERRY LA FRONDE (1963)
Roger BERNARD / TELE 7 JOURS / SCOOP